Analyses par les pairs

PARIS21 facilite l’apprentissage sud-sud du développement statistique par un mécanisme d’analyses par les pairs. L’objet de ces analyses porte sur la gouvernance du système statistique national (SSN), son organisation, la planification stratégique, les services offerts aux utilisateurs, le financement, et la durabilité. Les équipes d’examinateurs comprennent en général des statisticiens de haut niveau (souvent le chef ou le chef adjoint de la SSN) et des responsables politiques de haut niveau de deux autres pays.

Le processus africain d’analyse par les pairs des SSN a été lancé par la Commission économique à la réunion du Comité africain de l'information pour le développement (CODI) en 2003. Le CODI a encouragé les pays africains, soutenus par PARIS21, à organiser des analyses par les pairs pour s’assurer que les bonnes pratiques se transmettent de pays en pays, fondées sur l’expérience propre des pairs, afin d’accélérer les changements des processus de réformes des systèmes statistiques.

PARIS21 a produit un guide pratique sur l’organisation d’une analyse par les pairs afin de faciliter le processus. Par ailleurs, PARIS21 a rédigé un article sur « Les examens par les pairs des Systèmes statistiques nationaux africains » dans Le Journal statistique africain, numéro 10, mai 2010

Les récentes analyses par les pairs organisés par PARIS21 (en collaboration avec Afristat pour les pays d’Afrique francophone) sont:

Les rapports finaux issus de ces examens par les pairs sont rendus publics sur ce site, une fois validés par le pays examiné

  • Côte d'Ivoire (2017), examiné par le Cameroun et le Sénégal
  • Tanzanie (2016), examiné par le Kenya et l'Afrique du Sud
  • Myanmar (2016), examiné par la Malaysie, les Philippines et le Sécretariat d'ASEAN 
  • Cambodge (2015), examiné par l'Indonesie, les Philippines et le Sécretariat d'ASEAN 
  • Cameroun (2015), examiné par le Sénégal et le Tchad
  • Kenya (2015), examiné par l’Afrique du Sud et la Tanzanie
  • Mauritanie (2014), examiné par Djibouti et le Mali
  • Senegal (2011), examiné par la Côte d’Ivoire et la Guinée
  • Bénin (2010), examiné par le Burundi et la Guinée 
  • Congo (2010), examiné par le Bénin et la République démocratique du Congo
  • Burkina Faso (2009), examiné par le Cameroun et le Nigeria
  • Niger (2009), examiné par le Burkina Faso et la Mauritanie 
  • Mozambique (2009), examiné par le Malawi et la Tanzanie 
  • Malawi (2009) examiné par le Mozambique et la Tanzanie 
  • Zambie (2007), examiné par le Ghana et la Tanzanie
  • Tanzanie (2007) examinée par le Ghana et la Zambie 
  • Ghana (2007), examiné par le Kenya et la Tanzanie

Fichiers: